Après plusieurs années derrière le volant, j’ai appris de nombreuses choses sur la conduite, la préparation à l’examen et comment devenir un meilleur conducteur.

Dans l’article du jour, j’aimerais vous partager mon expérience et tous les conseils qui pourront, je l’espère, vous aider à progresser et de manière plus générale, devenir un conducteur plus expérimenté.

Les conseils que je vais vous partager seront très variés.

Il y en aura pour tous les goûts.

Certains seront basiques, d’autres un peu plus techniques. Mais ils devraient convenir à un maximum de monde.

Ces conseils sont tirés de ma propre expérience et celle de mes proches. Toutefois, pour compléter la liste et la rendre la plus exhaustive possible, je me suis appuyé sur d’autres témoignages et conseils trouvés sur internet.

Toutes les sources seront en bas d’article.

S’il vous prend l’envie de compléter cette liste avec un conseil tiré de votre expérience ou non, sentez-vous libre de le poster en commentaire de l’article.

Notre équipe se fera une joie de le publier !

Trêve de blablas. C’est parti !


Conseil #1

Ouvrez votre portière avec le bras opposé avant de sortir. C’est-à-dire avec le bras droit.

De cette manière, vous êtes obligés de vous tourner et de regarder l’angle mort.

Ainsi, vous êtes sûr d’ouvrir la portière en toute sécurité, dans le cas où un autre véhicule passerait à ce moment.

Si vous ouvrez votre portière avec la main gauche, sans regarder, un cycliste ou une voiture risque de vous rentrer dedans surtout en ville ou dans les espaces clos.


Conseil #2

Évitez au maximum de donner la priorité aux autres usagers si c’est vous qui l’avez.

Si c’est pour fluidifier le trafic, il n’y a pas de souci, mais autrement, cela peut porter à confusion.

Et s’il y a plusieurs véhicules proches de vous, certains peuvent croire qu’on leur fait signe à eux.

Donc avant de donner la priorité, de faire des appels de phare ou klaxonner, soyez sûr que cela en vaut la peine et que cela sert à quelque chose.


Conseil #3

Faites attention aux véhicules cabossés.

Une voiture avec des dégâts n’est jamais bon signe.

Alors évidemment, ce n’est peut-être pas de leur faute, mais ça reste un très bon indicateur sur le conducteur.

Et comme la plupart des dégâts sont causés à cause de poteaux, d’arbres, ou d’éléments fixes, je vous conseille d’être particulièrement attentif dans les parkings. Et surtout les parkings souterrains où l’espace est beaucoup plus étroit que les parkings extérieurs.

Donc si vous voyez en circulation ou à l’arrêt un véhicule endommagé avec des bosses et des griffures, ne vous en approchez pas trop, par précaution.


Conseil #4

Ayez toujours un équipement de secours dans votre véhicule.

Pas besoin d’avoir l’arsenal complet, mais une couverture, une lampe de poche, des câbles de démarrage, des bottes hautes, des gants solides et de la nourriture non périssable, peuvent vous être d’une très grande aide en cas de besoin.


Conseil #5

N’oubliez pas que vous avez aussi des oreilles.

Dans certaines situations, la visibilité est tellement mauvaise que vous ne pouvez presque pas voir d’autres véhicules approcher.

Dans ces cas-là, vous pouvez très bien utiliser votre ouïe pour prévoir et entendre d’autres véhicules.

Baissez simplement vos vitres et s’il n’y a pas trop de bruit ambiant, vous devriez pouvoir entendre facilement d’autres véhicules et prévoir votre prochaine action en toute sécurité.


Conseil #6

Tenez fermement le volant lorsque vous conduisez.

En cas d’accident ou de manœuvre d’évitement, si vous avez une main ailleurs ou que vous tenez le volant légèrement, vous aurez plus de difficulté à réagir.

Et dans le pire des cas, dans un freinage d’urgence par exemple, vos mains risquent de se décrocher du volant et vous allez vous prendre le volant de plein fouet dans votre torse.

Donc, ayez une bonne prise du volant avec les deux mains, lorsque c’est possible.


Conseil #7

Ayez toujours de quoi nettoyer vos vitres.

Je ne sais pas si cela vous est déjà arrivé, mais une fois, avant de reprendre la route, il y avait beaucoup de poussières sur mon parebrise avant, que j’ai voulu nettoyer avec mes essuie-glaces.

Le problème, c’est qu’il n’y avait plus de liquide lave-glace et cela a juste empiré la situation au point que je ne pouvais même plus prendre le volant.

Heureusement, il y avait une station-service pas loin, mais pensez à avoir toujours soit un peu d’eau ou mieux du liquide lave-glace dans votre coffre.

Si vous avez en plus un nettoyeur à fenêtres et des serviettes, vous serez prêt dans toutes les situations.


Conseil #8

Avant de prendre la route en hiver, ne débarrassez pas uniquement la neige sur votre toit et vos parebrises, mais également vos vitres latérales, et surtout, vos feux.

S’il neige beaucoup, votre véhicule peut complètement disparaitre de la vision des autres usagers.

Seuls les feux pourront vous rendre visible. Alors, ne partez pas avant qu’ils soient complètement dégagés.

Que ce soient les feux avant ou arrière.


Conseil #9

Si vous n’êtes pas pressé, ne tentez pas le diable.

Évitez un dépassement dangereux ou de rouler trop vite si vous n’avez aucune raison de le faire.

Ce sont souvent les décisions hâtives et irréfléchies qui causent les accidents les plus graves.

Donc si vous en avez la possibilité, prenez le temps avant d’agir. Et n’agissez que lorsque c’est nécessaire.


Conseil #10

Lorsque vous conduisez de nuit, évitez les distractions lumineuses.

Demandez à vos passagers de mettre la luminosité de leur téléphone au minimum s’ils l’utilisent.

Pensez aussi et si c’est possible à réduire la luminosité de votre tableau de bord.

Toutes ces lumières vous empêchent de voir correctement dans la nuit. Alors, enlevez toutes ces sources lumineuses et vous pourrez vous concentrer au maximum sur la route.


Conseil #11

Considérez les manœuvres d’évitement comme dangereuses.

Si vous croisez par surprise un animal en pleine nuit ou peu importe quand, il vaut mieux lui rentrer dedans que de tenter une manœuvre d’évitement.

Au mieux, et si vous êtes expérimenté, vous arrivez à l’éviter, mais dans le pire des cas, vous vous retrouvez sur la voie inverse et entrez en collision, ou alors vous pouvez même tomber dans un ravin ou un fossé.

Donc, même si on préférerait tous éviter de rentrer dans un animal et de le tuer, il vaut mieux ça que de perdre la vie bêtement.

Donc si vous voyez un animal, freinez au plus fort en espérant vous arrêter à temps, mais ne tentez pas de le sauver.


Conseil #12

Apprenez la signification de tous les voyants et leur urgence.

Je sais que c’est un travail long et fastidieux, mais si vous savez parfaitement ce que signifie chacun de vos voyants et quand il est nécessaire d’aller au garage, vous éviterez des soucis et pourrez garder votre voiture plus longtemps.

Alors, prenez le temps de lire le manuel de votre voiture et comprenez bien les couleurs.

Au final, il n’y a pas tant de voyants que cela et ça vous sera toujours utile, même si vous changez de véhicule.


Conseil #13

Lorsque vous utilisez une voiture de location, prenez quelques photos de l’extérieur et de l’intérieur pour vous innocenter si vous êtes accusé d’avoir abimé le véhicule.

Ça vous prend que quelques secondes à ça peut vous éviter de nombreux problèmes.


Conseil #14

L’essence premium est inutile pour un usage standard.

Dans les stations essence, on retrouve souvent des essences premium qui permettent de rouler plus longtemps, plus vite, et de faire des économies.

Malheureusement, c’est plus un argument de vente qu’une réalité. Utilisez donc l’essence standard et vous ferez des économies.


Conseil #15

Lorsque vous n’êtes pas seul dans la voiture et que quelqu’un vous parle, vous pouvez poursuivre la conversation, mais gardez toujours les yeux sur la route.

Vous n’avez pas besoin de regarder dans les yeux lorsque vous conduisez.

De même que lorsque vous devez faire une action particulière qui demande toute votre concentration, n’hésitez pas à dire que vous reprendrez la conversation après le croisement, par exemple.

Ne faites pas comme dans les films où les acteurs quittent la route des yeux pendant plusieurs secondes.


Conseil #16

Lorsque le véhicule devant vous ne vous permet pas de voir à travers, comme un camion, une camionnette ou une grosse voiture, gardez des distances de sécurité plus grandes.

Vous ne pourrez pas anticiper aussi efficacement ; et surtout, le conducteur en face de vous, ne vous voit peut-être même pas dans ces rétros.

Donc, soyez attentif dans ce genre de situations.


Conseil #17

Sur l’autoroute, lorsqu’un embouteillage se crée rapidement, n’hésitez pas à utiliser pendant quelques secondes vos Warning pour informer les véhicules derrière vous qu’ils doivent ralentir fortement en raison d’un potentiel danger ou ralentissement.

Cela peut vraiment faire la différence, car les warnings attirent plus l’attention que les feux de freinage.


Conseil #18

La première fois que vous utilisez votre véhicule de la journée, attendez quelques minutes avant de faire de grosses accélérations et de gros freinages.

Laissez le temps à votre véhicule de se chauffer pour éviter de le casser prématurément.


Conseil #19

Ne faites pas confiance aux clignotants des autres véhicules.

Oublier un clignotant est très courant et si vous vous basez uniquement sur ça, vous risquez de faire des accidents.

En sortie de giratoire par exemple, ne vous engagez pas parce que le véhicule a mis son clignotant pour sortir. Attendez que ses roues soient inclinées vers la sortie et qu’en plus le clignotant soit mis avant de vous engager.

À l’inverse, même si le clignotant d’un véhicule semble oublié, considérez-le attentivement.

Sur l’autoroute par exemple, des voitures oublient leur clignotant. Soyez donc attentif avant de faire un dépassement.


Conseil #20

Profitez des équipements et produits disponibles dans les stations-service pour nettoyer votre véhicule.

Souvent, de quoi nettoyer votre véhicule est disponible gratuitement.

Profitez-en pour donner un nouveau look à votre voiture.

Parfois, même des aspirateurs sont disponibles donc vous n’avez rien à perdre de prendre quelques minutes pour vous débarrasser des saletés.


Conseil #21

Si vous déménagez dans un pays étranger, prendre 1-2 leçon d’auto-école avec un professionnel peut s’avérer utile.

Par exemple, entre la France et la Suisse, les différences sont minimes, mais il y en a quand même.

Prendre 1-2 leçon avec une auto-école peut vous permettre d’effacer vos peurs et d’être à jour avec les règles de circulation d’un pays.

Au minimum, essayez de vous renseigner sur la circulation pour ne pas être surpris le jour où vous conduirez sur place.

Pour ceux que ça intéresse, j’avais fait une vidéo sur les différences entre le permis suisse et français.

Article : https://hello-permis.com/differences-france-suisse-permis/

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=NijJ5RqUOBc


Conseil #22

Évitez la conduite avec des conditions météorologiques mauvaises.

Souvent, à cause du travail ou des études, la voiture est nécessaire.

Mais si vous avez le choix, évitez au maximum de conduire dans des brouillards très épais, de la neige, de la glace ou en cas de forte pluie.

C’est souvent très dangereux, et les accidents ont souvent lieu à ces moments. Donc si vous avez la possibilité et le temps, prenez le bus, allez à pied ou évitez le trajet.


Conseil #23

Si vous voulez éviter de tomber malade, évitez les trop grandes différences de température entre l’intérieur et l’extérieur.

S’il fait très chaud dehors, je vous conseille de conduire à 23-24° plutôt que 18-19.

Et inversement, s’il fait froid dehors, éviter de faire monter votre voiture à 32°.


Conseil #24

Si quelqu’un vous dépasse sur la route, ce n’est pas forcément que votre conduite est inadaptée et que vous roulez trop lentement, par exemple.

Tant que vous respectez les règles de conduite et ne mettez personne en danger, vous n’avez rien à vous reprocher.


Conseil #25

Astuce logique, mais si vous êtes fatigué, arrêtez-vous.

Même si vous êtes proche de votre destination.

Une simple sieste d’une vingtaine de minutes vous permet de reprendre des forces et de continuer une grande partie de votre trajet.

La fatigue est tout aussi dangereuse que l’alcool au volant. Alors, réfléchissez bien avant de prendre le volant si vous êtes fatigué.


Conseil #26

Soyez conscient que lorsque le voyant du carburant apparait, vous pouvez en général conduire encore plusieurs dizaines de kilomètres.

Souvent 50.

Même si c’est pas très bon pour votre moteur, sachez que vous pouvez tenir encore un moment.

N’appelez pas directement un garage ou un proche pour qu’il vous amène un bidon d’essence. Vous pouvez facilement vous rendre à la station la plus proche pour faire le plein.

C’est quelque chose de prévu par les constructeurs.

À titre personnel, un tiers du réservoir de ma moto fait partie de la réserve, donc soyez tranquille, la réserve est assez grande pour aller jusqu’à la prochaine station essence.


Conseil #27

Soyez conscient que rouler quelques km/h en plus ne fait pas de grande différence

Même sur de longues distances, risquer des excès de vitesse pour arriver en avance ne vous fera gagner que quelques petites minutes et vous risquez votre permis pour pas grand-chose.

Alors, roulez à la vitesse indiquée. Vous éviterez les problèmes et vous arriverez à bon port sans problème.

Les excès de vitesse ne valent jamais la peine.


Conseil #28

Quand vous devez vous parquer, ne vous parquez pas juste à côté des entrées ou sorties des parkings.

Il y a en général la foule à ces endroits.

Dans les centres commerciaux ou magasins, il se peut même que vous soyez bloqué pour sortir ou poser vos courses.

Donc, allez à peine plus loin et vous serez tranquille.


Conseil #29

Même si les cyclistes sont souvent critiqués lorsqu’il pédale sur les routes, lorsque vous les dépassez, gardez une bonne distance pour ne pas les effrayer.

Imaginez que c’est votre enfant.

Dans votre voiture vous ne risquez rien, mais un cycliste qui se prend rien que votre rétroviseur risque de perdre la vie, donc faites attention.


Conseil #30

Ne laissez pas d’objets sensibles dans votre véhicule.

Avec des températures extrêmes, des objets sensibles peuvent exploser ou fondre.

Une bouteille d’eau remplie laissée pendant toute une nuit dans une voiture où la température peut descendre en dessous de zéro peut exploser.

Un briquet ou du plastique laissé dans votre véhicule pendant une canicule peut exploser ou fondre.

Ne gardez que le strict minimum.

Et si vous avez besoin d’objet un peu plus sensible, isolez-les ou couvrez-les. Faites simplement en sorte qu’ils soient épargnés par la chaleur ou le froid.


Voilà donc 30 conseils, qui je l’espère, vous auront apportés un petit plus (+) dans votre conduite.

C’est le résultat de plusieurs années de réflexion et d’expérience.

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le partager grâce aux icônes de réseaux sociaux en bas.


Sources :

Mon expérience

Mes proches

Quora (English)


Découvrez 27 conseils concrets qui vous permettront de maximiser vos chances de réussite à l’examen. Conseils conduite, préparation ou examen, vous y trouverez votre compte !